(FR/NL) Docomomo online lezingen/ conférences

 

NL

 

Vanwege COVID-19 organiseert Docomomo Belgium 3 online lezingen:

LEZING II | woensdag 09.12.2020, 19:30-20:30 | online (hier inschrijven)

DOCOMOMO België – Belgique nodigt U  uit voor de tweede ZOOM-lezing die Giulia Marino zal geven op woensdagavond 09 december om 19.30 uur met als titel “Avanchet-Parc : « Cité de conception nouvelle et originale »”.

Giulia Marino is architect, professor aan de UCL, Faculté LOCI-Bruxelles en onderzoeker aan het TSAM-laboratorium van de EPFL. Haar wetenschappelijke interesses liggen in de geschiedenis van de bouwtechnieken en comfortuitrusting van de 20e eeuw, evenals in strategieën voor het in stand houden van modern en hedendaags erfgoed. Ze is vice-president van Docomomo Zwitserland en sinds kort ook bestuurslid van Docomomo België.

De lezing wordt gegeven in het Frans.

Gelieven u hieronder in te schrijven. U ontvangt de dag zelf een url-naar de ZOOM-lezing.

FR

 

En raison du COVID-19 Docomomo Belgium organise 3 conférences en ligne:  

CONFERENCE II | mercredi 09.12.2020, 19:30-20:30 | en ligne (inscrire ici)

DOCOMOMO Belgium – Belgique vous invite à suivre la deuxième conférence ZOOM que Giulia Marino donnera le mercredi 09 décembre à 19h30 avec le titre “Avanchet-Parc : « Cité de conception nouvelle et originale »”.

Giulia Marino est architecte, professeure de l’UCL, Faculté LOCI-Bruxelles et chercheuse au laboratoire TSAM de l’EPFL. Ses intérêts scientifiques se situent dans l’histoire des techniques de construction et des équipements du confort du XXe siècle, ainsi que dans les stratégies de sauvegarde du patrimoine moderne et contemporain. Elle est vice-présidente de Docomomo Switzerland et récemment elle est devenue membre du conseil de Docomomo Belgium.

La conférence est donnée en français.

Merci de vous inscrire ci-dessous. Le jour même, vous recevrez une url pour la conférence ZOOM.

Avanchet-Parc : « Cité de conception nouvelle et originale »

Image : Archives Swissair

Image : Archives Swissair

Achevée en 1977, Avanchet-Parc à Genève est une cité hors du commun, profondément ancrée dans la culture de son temps. C’est une période charnière de l’histoire de l’architecture du logement : la fin des Trente Glorieuses coïncide avec la remise en question de la politique des Grands ensembles, et ce partout en Europe. L’expérimentation est de règle. Ponctuée par des réalisations pionnières – Émile Aillaud en France, Lucien Kroll en Belgique, ou encore Ralph Erskine en Angleterre – c’est une phase de recherche prolifique. Des configurations nouvelles et novatrices voient le jour, avec des implications sociétales évidentes.

Secondés par Franz Amrhein, les architectes Peter Steiger et Walter Maria Förderer, tous deux très actifs dans le Werkbund suisse quand celui-ci militait pour le renouveau de l’habitat collectif, s’engagent dans l’opération Avanchet-Parc dès 1969. Le projet est volontairement conçu comme une réaction à la pratique courante. La posture des architectes est – très clairement – celle de la rupture. Il s’agit d’adapter les techniques constructives industrialisées que l’on maîtrise enfin parfaitement à une nouvelle manière de penser les cités d’habitation, d’où est bannie toute forme de « monotonie » qui résulterait de la répétition des composants préfabriqués. Il faut explorer de nouvelles stratégies et tous les moyens sont déployés dans un véritable crescendo. Émerge alors une profusion d’idées, qui se matérialise en autant de formes et volumes, de couleurs et textures.

L’ensemble genevois est un cas d’étude exemplaire du nouveau regard porté sur ces objets récents, voire très récents, issus une période d’expérimentation foisonnante. Pièce de bravoure, y compris du point de vue de la stratégie d’économie d’énergie mise en place à l’origine, la cité Avanchet-Parc mérite une nouvelle reconnaissance aujourd’hui, au-delà des critères établis de l’évaluation du patrimoine du second après-guerre. Au moment où les enjeux d’aménagement des villes européennes suscitent un débat public passionné et passionnant, il nous faut regarder avec un intérêt renouvelé cette production pionnière du tournant des années 1970, relever ses qualités, en tirer des leçons.

REGISTREER ONLINE / S’INSCRIRE EN LIGNE

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.