visite / bezoek: modernisme à Liège, site du Sart Tilman

 

2015_liege03102015_3

NL

 

Bustour & interieurbezoeken | zaterdag 17.11.2018 | 9:30-17:00 | station Luik-Guillemins – Luik (INSCHRIJVEN tot vrijdag 16.11)

DOCOMOMO Belgium organiseert een bustour naar de campus Sart Tilman met bezoeken aan moderne meesterwerken uit de jaren’60-’80, onder leiding van Pierre Frankignoulle (ULg).

Voorlopig programma:

 

9u30: Afspraak aan het station Luik-Guillemins.
10u00:
Bezoek studentenhuisvesting (André Jacqmain, 1967), Universitair Restaurant (André Jacqmain, 1968)
12u30: lunch in Boncelles (restaurant Marco Polo, meer info volgt)
14u00:
Bezoek aan Institut de Chimie (Claude Strebelle, Daniel Boden & Charles Dumont, 1979) en omgeving.

FR

 

Bus tour & visites intérieures | samedi 17.11.2018 | 9:30-17:00 | gare Liège Guillemins – Liège (INSCRIRE jusqu’au vendredi 16.11)

DOCOMOMO Belgium organise une promenade en car au campus Sar Tilman avec des visites de chefs-d’œuvre des années 1960-1980, guidée par  Pierre Frankignoulle (ULg).

Programme provisoire:

 

9h30: Rendez-vous à la gare Liège-Guillemins.
10h00:
Visit des homes des étudiants (André Jacqmain, 1967), Restaurant universitaire (André Jacqmain, 1968)

12h30: déjeuner à Boncelles (restaurant Marco Polo, plus d’information à venir)
14h00:
Visite de l’Institut de Chimie (Claude Strebelle, Daniel Boden & Charles Dumont, 1979) et l’environnement.

 

Le Sart Tilman dans son contexte

Confrontées dans les années 1950 à des problèmes d’extension, les autorités universitaires font le constat que leur champ d’action est limité dans les zones centrales de la ville.
Une opportunité se présente : le transfert de l’Université au cœur d’une grande forêt préservée au sud de la ville, sur le plateau du Sart Tilman. Le Sart Tilman est situé au sud de Liège, à une dizaine de kilomètres.
Cette solution est proposée en 1956 par le groupe L’EQUERRE qui planche sur la restructuration urbanistique de la région liégeoise.

Restaurant universitaire (André Jacqmain, 1968)

Choisi comme coordinateur et s’entourant d’une équipe d’architectes, CL. STREBELLE conçoit un plan d’urbanisation soucieux du maintien des valeurs naturelles et paysagères du site : les bâtiments seront implantés sur le couvert forestier le plus dégradé, en forme de fer à cheval autour d’une vallée encaissée et qui sera totalement préservée : le Blanc Gravier.
Les financements publics sont abondants dans la première partie de la décennie 1960, signe que l’enseignement supérieur et la recherche scientifique sont considérés comme moteurs du développement économique et du progrès social.

La centrale de chauffe (Claude Strebelle, 1966-1968)

Dès la fin de la décennie 1960, les circonstances sont moins favorables pour la poursuite du transfert. Les lois d’expansion universitaires conduisent à une multiplication des institutions (17 en Belgique) et à une diminution relative de la part des institutions publiques. La crise des finances publiques des années 1970-1980 aggrave la situation.
En 1989, les autorités de l’Université décident de maintenir un ancrage central dans la ville en y conservant les services et facultés qui n’ont pas encore été transférés : la Faculté de Philosophie et Lettres, l’administration et le Rectorat.

Institut d’Education Physique (Charles Vandenhove, 1967-1971)

Les différentes phases de construction reflètent l’évolution de la pensée architecturale, offrant ainsi une richesse incontestable au patrimoine universitaire durant les années 1950-1980. Aujourd’hui, le Sart Tilman constitue une ‘réserve’ exceptionnelle de constructions de très haute qualité architecturale.

voir aussi www.homme-et-ville.net

Vue du groupe central à la fin des années 1960.De gauche à droite : le restaurant, les amphithéâtres, le groupe « Chimie » et le groupe « Physique ».

avec le soutien de / met de steun van:

Homme & Ville asbl

REGISTREER ONLINE / INSCRIRE EN LIGNE

 

Schrijf u hier online in tot vrijdag 16.11 / Inscrire en ligne jusqu’au vendredi 16.11:

    Middaglunch in restaurant Marco-Polo. / Le déjeuner au restaurant Marco-Polo. vragen over allergenen /des questions sur les allergènes: info@docomomo.be
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.